Fort Ganteaume, Marseille

Chantier Ecole du Patrimoine, Monument historique classé du 17ème, Vieux Port, Marseille

LE CADRE
Fort Ganteaume : partie basse du Fort St Nicolas, Marseille, France

LA FORMATION
Taille de pierre et maçonnerie du bâti ancien.
Mise en sécurité et restauration des remparts du Fort Ganteaume.

Début des travaux : 2007
Etat : en cours

L'Equipe :
1 Directeur des travaux
1 Encadrant-Formateur / 1 chef de projet professionnel
25 salariés en insertion

Les travaux supports de formation :
  • mise en sécurité et restauration des remparts.
  • Façades et parapets - Bouches à feu - Gargouilles - restauration des baies - Ferronneries.
  • Réutilisation des pierres d’origine, mortier et enduits de chaux.

L'Histoire
Le Fort Saint Nicolas est un Monument historique classé construit en 1660 pour protéger la ville mais aussi affirmer l'autorité royale, Louis XIV ordonne la construction de la citadelle Saint-Nicolas.
Elle fut conduite sur les plans du Chevalier de Clerville et les travaux dirigés par les Méolans. La citadelle fut achevée en 1665 et les matériaux utilisés furent les pierres de la Couronne extraites des carrières de Carry et Caro.
Suite à la révolution française, les habitants de la ville commencent la démolition du Fort St Nicolas. Napoléon Bonaparte, demande au parlement l'arrêt de démolition de la citadelle.
La reconstruction des remparts débute en1834 : Les remparts sont remontés en moellons de pierre qui contrastent avec la pierre de la Couronne initiale. Aux têtes de remparts, des embrasures de tir sont réalisées en pierre de Sausset et en brique de terre cuite.
1862 : percement du boulevard Charles Livon la citadelle est désormais scindée en deux. La partie supérieure est nommée « Fort d'Entrecasteaux » et la partie inférieure « Fort Ganteaume ».
L'ensemble, avec ces dispositions constructives du XVIIème siècle, avec des aplats de parapets et des bouches à feu encore en pierre de la Couronne possède une grande valeur patrimoniale, historique et architecturale.
Le rempart est situé en vis-à-vis avec le fort Saint-Jean et participe à la qualité de l'entrée du Vieux-Port. Il est important dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine culturel de la ville de restaurer les dispositions du XVIIème siècle.
L'ensemble, avec ces dispositions constructives d'origine, comportant des aplats de parapets et des bouches à feu encore en pierre de la Couronne possède une grande valeur patrimoniale, historique et architecturale.
Le rempart est situé en vis-à-vis avec le fort Saint-Jean et participe à la qualité de l'entrée du Vieux-Port. Il est important dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine culturel de la ville de restaurer les dispositions du XVIIème siècle.
Newsletter
OK