Fort Ganteaume, Marseille

Depuis 2022, le Fort Ganteaume (partie basse du Fort Saint-Nicolas) est redevenu support d'un chantier d'insertion ACTA VISTA, permettant de former une équipe de 12 demandeurs et demandeuses d'emploi du territoire chaque année.

LE CADRE

Le Fort Ganteaume (partie basse du Fort Saint-Nicolas), classé monument historique depuis 1969, est redevenu en 2022 un support de chantiers d’insertion et de formations professionnelles ACTA VISTA. Propriété de l’Armée française, ce monument est aujourd’hui occupé par le Cercle Mess de la Base de Défense Marseille-Aubagne. 

L’ACCOMPAGNEMENT EFFECTUÉ
 > LA FORMATION PROFESSIONNELLE

La restauration du Fort Ganteaume est le support de formations qualifiantes, basées sur le geste professionnel, menée par notre organisme de formation, BAO Formation
Les équipes bénéficiaires de notre action alternent ainsi deux temps de formation :

  • un temps en mise en situation réelle sur le chantier ;
  • un temps en ateliers pédagogiques, où l'enseignement par le geste est orienté sur les modules nécessaires pour acquérir les certifications du Titre professionnel Maçon du bâti ancien.

Ce Titre professionnel de niveau 3 (anciennement niveau V) est délivré par l’AFPA et reconnu par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. 
Sur le chantier, la formation professionnelle est encadrée par :

  • un encadrant technique-formateur (ETF), chargés des salarié.es en insertion, du chantier et de la formation en atelier pédagogique ;
  • un chef d’équipe, chargés d'appuyer les ETF sur le chantier et sur la formation dans les ateliers pédagogiques. 
> LE SUIVI SOCI PROFESSIONNEL
Les salarié.es en insertion bénéficient d’un suivi socio professionnel pour lever les freins au retour à l’emploi tels que la mobilité, la linguistique ou le logement.
 Un chef de projet Insertion et Emploi les recrute et accompagne individuellement vers l’emploi chacun, tout au long de leur passage chez ACTA VISTA.

LE CHANTIER 
Travaux d’entretien et de mise en sécurité des remparts Ouest et Sud :
  • Restauration des remparts : façades et parapets, bouches à feu, gargouilles, restauration des baies, ferronneries ;
  • Confortement du soubassement rocheux des remparts ;
  • Restitution des pierres d’origines, travaux au mortier et enduits de chaux.
Newsletter
OK